Pourquoi la déviation ?

Pour aménager un territoire équilibré et durable
Pour réduire les émissions de CO2 en supprimant les nombreux embouteillages
Pour créer des panoramas inédits sur la Loire avec la construction de belvédères
Pour sécuriser les itinéraires accidentogènes
Pour améliorer le cadre de vie des Loirétain.e.s
Pour préserver des milieux naturels et créer une forêt durable

Actualités

Environ 22 000 plants de pins maritimes et de chênes mis en terre

Environ 22 000 plants de pins maritimes et de chênes mis en terre

Après une première campagne de plantations de 3,3 ha de forêt qui a eu lieu sur la commune de Saint-Denis-de-l’Hôtel pendant l'hiver 2020, le Département a procédé au boisement de 15,8 ha sur les communes de Mardié et d’Ormes en février 2021. Environ 22 000 plants de...

Des diagnostics et fouilles archéologiques réalisés

Des diagnostics et fouilles archéologiques réalisés

Les opérations de diagnostics archéologiques réalisées sur l’ensemble du tracé de la déviation ont permis d’identifier des aménagements et occupations humaines de toutes périodes. Sur les communes de Darvoy et de Jargeau, un diagnostic a été mené pendant l’hiver...

Le projet en vidéo

En savoir plus

Un chantier en trois tronçons

La biodiversité protégée

Un pont tout en transparence

La déviation en quelques chiffres

Le projet en images

Témoignages

“Très régulièrement pour faire le trajet vers Jargeau aller ou retour, notamment en heures de pointe, il faut 20-25 minutes . C’est du temps qu’on passera peut-être un peu plus à la maison avec nos enfants et puis surtout il seront un peu plus en sécurité. ”

Virginie Aumont

Présidente de l'association des parents d'élèves de Saint-Denis-de-l'Hôtel

“À la vue des flux de véhicules importants constatés par comptage, de la dangerosité occasionnée par la pollution, des nuisances sonores liées au trafic et aux embouteillages, nous souhaitons affirmer notre soutien au projet de déviation et de création d’un nouveau pont.”

Jacky Berrier

Président de l'Amicale des Séniors de Saint-Denis-de-l'Hôtel

“Les poids lourds, interdits sur le centre-ville devront prendre obligatoirement cette déviation. La circulation devrait diminuer au moins de 30 à 40% ce qui est quand même plus que significatif. ”

Jean-Pierre Garnier

Maire de Saint-Denis-de-l'Hôtel